Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°45
vendredi saint

Vendredi Saint

Chers amis,

Aujourd'hui s'accomplit le sacrifice du Christ pour la rémission des péchés. L'amour rédempteur est allé jusqu'à assumer la douleur de la Croix et la mort pour que l'humanité pécheresse soit réconciliée avec Dieu.

Pour nous aider à vivre cette journée sainte, voici à nouveau la vidéo du chemin de Croix écrit par les prêtres du Padreblog.

Comme cela a été annoncé vendredi dernier, il n'y aura pas de live sur Youtube ce soir, pour rester dans le grand silence du Golgotha. Nous restons en communion de prière !

Avec le Père Damien de Molokaï

Le fait de s’aliter est pour le Père Damien un véritable signal : il veut faire sa préparation ultime à la mort. Il demande à faire une confession générale, à renouveler ses vœux dans la Congrégation des pères de Picpus et reçoit aussi la communion. Au Père Wendelin Moellers, qui le veille avec un autre confrère, il déclare : « J’aurais beaucoup désiré voir encore une fois Monseigneur ; mais le bon Dieu m’appelle à célébrer Pâques avec lui ». Le 2 avril, il reçoit l’onction des malades. Le samedi avant les Rameaux, il communie pour la dernière fois. Le lundi saint 15 avril, il s’éteint doucement. Il a 45 ans et cela fait seize années qu’il est à Molokaï. Son corps est aussitôt porté à l’église afin que ses chers lépreux puissent le voir une dernière fois et le confier à la miséricorde de Dieu.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« L’œuvre des lépreux est assurée, je ne suis donc plus nécessaire, aussi, sous peu, je m’en irai là-haut (…) Si j’ai quelque crédit auprès de Dieu, j’intercèderai pour tous ceux qui se trouvent à la léproserie » (récit de ses dernières paroles, rapportées par le Père Moellers).

Le mot du Padre

La conscience de la mort qui approche donne à chaque geste et chaque parole un poids singulier. Ceux qui ont accompagné leurs proches jusqu'à la mort le savent : les dernières paroles et les derniers gestes marquent la mémoire comme un sceau. La mémoire des disciples de Jésus est elle aussi marquée par les derniers moments de sa vie terrestre. De la sainte Cène au Golgotha, le Christ nous livre des gestes et des paroles qui traduisent tout l'amour qui habite son sacrifice. Durant la méditation du chemin de Croix, durant les offices auxquels nous allons participer, gardons en mémoire ces gestes et ces paroles de Jésus. Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture des méditations du cardinal Charles Journet intitulées Les sept paroles du Christ en Croix, ainsi que l'écoute des œuvres musicales de Joseph Haydn ou César Franck sur ce même thème des dernières paroles du Christ.
Père Grégoire Sabatié-Garat
padreblog-favicon