Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°34
Lundi 5

Lundi de la 5ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

Nous voici entrés dans la dernière semaine avant la Semaine Sainte. Le Seigneur a encore de belles grâces à offrir à chacun de nous, profitons-en !

Voici la nouvelle vidéo d'anthropologie du père Jean-Baptiste Bienvenu consacrée à la vie commençante. N'oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube de Padreblog pour avoir accès plus facilement aux vidéos et aux podcasts.

Avec le Père Damien de Molokaï

Le Père Damien a beau se rapprocher de Dieu chaque jour, il n’en demeure pas moins un homme avec ses qualités et ses défauts. Et ses années de labeur acharné à Hawaï se répercutent sur son caractère. En visite régulière sur l’île, ses confrères et ses supérieurs ne manquent pas de constater que sa gentillesse juvénile a fait place à une certaine rudesse de caractère. Il peut même faire preuve d'obstination et se montrer inflexible. Il supporte difficilement la présence d'un confrère qui compromettrait son autorité. L'un des médecins, présent sur l’île pendant trois années, portera à son sujet ce jugement un peu sévère : « Ses années parmi les lépreux ont fait de lui un autocrate en toute chose. Il avait des vues très arrêtées et ne tolérait pas qu’on fasse obstacle à sa volonté ».

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Monseigneur (…) le curé de Kalawao [il s’agit du P. Damien, ndlr] n'est pas encore confirmé en grâce malgré les titres pompeux qu'on lui a donné. Aidez-moi, s'il vous plaît, auprès du bon Dieu pour obtenir cette faveur et alors mon mécontentement de ne pas avoir eu pour Molokaï un des trois pères arrivés cette année n'aura plus de raison d'être (…) j'avoue franchement que l'envoi du dernier missionnaire pour Hawaii m'avait fait de la peine » (extrait d’une lettre à son évêque).

Le mot du Padre

Dans l’évangile de la femme adultère que nous entendons aujourd’hui, comment comprendre l’attitude de Jésus ? Alors qu’on lui pose des questions compliquées, il se baisse au sol et il écrit par terre. Ce silence est tellement instructif ! Combien de fois n’avons-nous pas parlé trop rapidement... Combien de fois avons-nous éprouvé la difficulté de soutenir la pression d’une situation... Jésus, lui, sait se taire. Il ne se sent pas obligé de répondre à une question impossible. Si la question est mal posée, si elle ne laisse pas d’autre alternative que la condamnation à mort d’une femme ou le laxisme d’une position relativiste, alors mieux vaut se taire pour trouver une autre issue, qui soit en même temps vraie et bonne. Dans cette journée de Carême, apprenons du silence de Jésus et mettons-le en pratique.
Père Jean-Baptiste Bienvenu
padreblog-favicon