Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°33
IMG_20210306_135014

5ème dimanche de Carême

Bonjour à tous,

Une petite semaine nous sépare à présent du dimanche des Rameaux : c'est le moment de persévérer jusqu'au bout sur ce chemin exigeant et beau du Carême.
Merci à Guillaume de nous partager cette photo de la maison natale de saint Damien en Belgique ! Vous trouverez plus bas quelques témoignages et des intentions de prière.

Avec le Père Damien de Molokaï

Les trois termes (cités hier, ndlr) utilisés par Damien dans son rapport pourtant destiné à un organisme d’État sont un véritable programme de vie chrétienne. Bonté d’abord, puisque le terme fait directement penser à la bonté de Dieu. Damien vient d’une époque où l’on n’a pas peur de prier le « bon » Dieu. Cette bonté transparait dans une charité en actes : car une foi qui n’agit pas n’est pas une foi sincère. Il faut qu’en le voyant aimer ses lépreux, ceux-ci puissent entrevoir quelque chose de l’amour de Dieu. C’est ce qu’écrira presqu’à la même époque un autre missionnaire d’Afrique du Nord, Charles de Foucauld : « Il faut qu’en me voyant, les gens puissent se dire : « comme son Dieu doit être bon puisque lui est si bon ! ». La compassion est le dernier volet. Comme souvent, l’étymologie est parlante : « cum-patere, souffrir avec ». En partageant le sort des lépreux, Damien souffre et offre avec eux. Il n’est pas simplement là pour eux, il est avec eux.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Bonté… charité… compassion » (Père Damien de Molokai)

Témoignages et intentions

« Cette privation [le jeûne de Carême] m’aide à prier pour les pauvres » (Caroline).

« Merci pour le magnifique enseignement du père Jean Baptiste [sur la mort]. Je suis responsable d’aumônerie dans deux hôpitaux et je suis heureuse de pouvoir mettre des mots sur ce que je ressentais intuitivement. Cela va renouveler ma façon d’accompagner nos mourants et m’ouvrir à encore plus d’audace. Je ne compte plus les personnes qui sont décédées très peu de temps après avoir prié avec elle et pour elle, comme si le ciel s’ouvrait pour les accueillir » (Véronique).

Nous prions pour les malades et tous ceux qui souffrent : pour Mauricette et Andrée ; pour N., en recherche d'emploi après un burn-out ; pour Guillaume.

Nous prions pour les familles : pour les fiançailles d'Anne-France et Jean-Baptiste ; pour la petite-fille de Jacqueline et la fille de Caroline, afin qu'elles persévèrent dans la foi chrétienne.
padreblog-favicon