Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°32
Lundi 1ère sem careme

Samedi de la 4ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

Après cette belle fête de saint Joseph, nous continuons avec joie et persévérance notre chemin de Carême.

Pour ceux qui l'auraient manqué hier soir, voici un lien vers le live des Pères Bienvenu et Siboulet. Vous trouverez en description de la vidéo une prière à saint Joseph.

Avec le Père Damien de Molokaï

Peu à peu, par la force des choses, Damien devient le relais officieux du gouvernement d’Honolulu à Molokaï. Cela fait de lui une sorte de superviseur pour coordonner de multiples travaux : réfection de la route entre les deux villages lépreux (Kalaupapa et Kalawao), destruction des rochers rendant difficile l’accès au port, transformations successives de l’hôpital, construction d’un dortoir pour les orphelins, travaux d’adduction d’eau… Molokaï n’est plus du tout la jungle humaine qu’on évoquait jadis.
Le dynamisme et le zèle du Père Damien sont couronnés par une récompense dont il est légitimement fier : en 1884, la reine d’Hawaï organise elle-même un envoi de dons à Kalawao et sa fille, la princesse régente en visite sur l’île, décerne au missionnaire le titre de « chevalier commandeur de l’ordre royal de Kalakaua ».

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Une grande bonté pour tous, une tendre charité pour les nécessiteux, une douce compassion pour les infirmes et les moribonds, avec une solide instruction à mes auditeurs, tel a été le procédé constant dont je me suis servi pour introduire les bonnes moeurs parmi les lépreux » (rapport sur la léproserie, 1886).

Le mot du Padre

La sainteté a toujours quelque chose d’exemplaire. En ce domaine, le Père Damien est une leçon vivante de générosité et de don de lui-même. Mais tous les saints ont leur propre personnalité et ne sont pas imitables. Ils restent aussi marqués par la loi du péché. Une loi que Damien connait bien, lui qui est confesseur mais aussi pénitent, et qui n’aura de cesse de réclamer la présence d’un confrère à proximité immédiate afin de pouvoir se confesser. Il ne sera probablement pas demandé à certains d’entre nous de donner notre vie pour soigner des malades, mais nous sommes appelés à trouver notre sainteté personnelle, celle que Dieu nous destine. La sainteté est la symphonie de Dieu, car en couronnant les mérite des saints, le Seigneur couronne en fait ses propres dons.
Abbé Pierre Amar
padreblog-favicon