Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°21
Mardi 3

Mardi de la 3ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

Au lendemain du voyage du pape en Irak, nous voulons rendre grâce avec vous. Cette visite historique, la première d'un pape sur la terre d'Abraham, est un message d’espérance pour les chrétiens d'Irak, et de fraternité dans un pays marqué par des décennies de conflits. Quel bonheur d'avoir pu nous associer à ce voyage grâce aux équipes de KTO Tv !
Restons en communion de prière avec tous nos frères chrétiens d'Orient qui vivent leur foi courageusement. Leur fidélité nous engage.

Avec le Père Damien de Molokaï

Aussitôt sur place, le Père Damien entreprend avec énergie de rendre aux lépreux tout ce qui leur manque, à défaut de la santé. L’église devient rapidement trop petite pour rassembler tous les catholiques. Chaque jour, il rend visite à ses paroissiens, encourage, donne des vivres, distribue des vêtements et des médicaments. Quelques semaines après son arrivée, il se rend également à Honolulu pour alerter les autorités. Mais celles-ci considèrent d’un très mauvais œil le dévouement de ce missionnaire dont le choix met en valeur leur propre négligence. Puisqu’il ne dépend pas officiellement du Comité d’hygiène, on intime à Damien l’ordre de ne plus quitter Molokaï. Le voici, comme il l’écrira plus tard, « prisonnier d’État ».

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Il faudrait ici quelques hommes à miracle et, sinon des savants, au moins des saints, prêts à se sacrifier tous les jours pour le salut des âmes. Aussi je considère mon peu de bon fonds comme la cause principale de l’obstination des non-convertis (…) comment donc peut s’alimenter un canal qui vient d’un réservoir à sec ? » (extrait d’une lettre du Père Damien à son supérieur général).

Le mot du Padre

N'ayons pas peur des tentations qui viennent ébranler nos résolutions de Carême : une boîte de gâteaux appétissante au milieu de notre journée de jeûne, des « choses importantes » à faire à l’heure de notre prière quotidienne, le chant des sirènes de Youtube au moment de nous coucher, etc.
Voici un conseil de saint François de Sales qui peut s’avérer précieux : « Ne craignez pas les tentations, ne les touchez pas, elles ne vous feront pas de mal ». Les tentations sont en effet comme des abeilles. Si on ne panique pas, si on ne gesticule pas dans tous les sens, on ne se fera pas piquer. Fortifier sa volonté ne veut pas dire se crisper à chaque tentation qui survient. Soyons donc calmes et détendus, nous n’en serons que plus forts et résistants dans le combat spirituel.
Père Jean-Baptiste Siboulet
padreblog-favicon