Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°27
lundi 4

Lundi de la 4ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

Une nouvelle semaine s'ouvre devant nous et nous vous espérons toujours bien déterminés sur cette route qui nous conduira tous ensemble à Pâques dans trois semaines. Comme chaque lundi, voici une nouvelle vidéo d'enseignement par le Père Jean-Baptiste Bienvenu.

Avec le Père Damien de Molokaï

De la cathédrale à l’humble chapelle de montagne, chacun de nos sanctuaires sont comme des droits dressés vers le Ciel : ils nous rappellent que l’homme a aussi une dimension verticale. Il est fait pour lever les yeux, pour la transcendance, pour voir et contempler Dieu. En construisant des chapelles à Molokaï, le Père Damien rend leur dignité à ses paroissiens dont on avait fait des sous-hommes. Eux aussi sont capables de lever les yeux et leurs cœurs, ils sont faits pour Dieu. Mais tout en donnant sa vie aux lépreux, Damien n’oublie pas son propre sanctuaire intérieur. Car il sait, comme tout bon missionnaire, que l’apostolat est le trop plein d’une vie intérieure. On ne peut donner que ce que l’on a. Le Carême est ce temps d’intériorité qui nous permet de prendre soin de notre âme. Notre entourage a tout à y gagner.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

«En faisant l’expérience d’une pauvreté consentie, ceux qui jeûnent deviennent pauvres avec les pauvres et ils « amassent » la richesse de l’amour reçu et partagé » (extrait du message du pape François pour le Carême 2021, texte intégral ici).

Le mot du Padre

Et si nous levions les yeux vers le Ciel en disant notre chapelet ? Voilà une prière facile, prière de tous et pour tous, petits et grands. C’est aussi une prière évangélique, « un résumé de l’évangile » disait saint Pie X ; « un évangile en raccourci » rajoutait saint Paul VI. C’est enfin une prière contemplative qui est centrée sur le mystère du salut et également une prière christologique : on parle à Marie pour toucher le cœur de Jésus. Souvent, pleins d’idéal et de générosité, nous nous disons que nous voulons faire de grandes choses, sauver le monde, avoir de grandes missions et - pourquoi pas ? - de grandes responsabilités. La Sainte Vierge nous répond simplement : « Dis ton chapelet. » Si Dieu nous avait ordonné de faire une chose difficile, l’aurions-nous fait ? Certainement ! Alors, pourquoi pas nous (re)mettre au chapelet, cette dévotion si simple, si facile et si belle dont saint Jean-Paul II disait : « Il est ma prière préférée, merveilleuse de simplicité et de profondeur » ?
Abbé Pierre Amar
padreblog-favicon