Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°22
Libre

Mercredi de la 3ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

Le saviez-vous ? Vous pouvez retrouver toutes nos Newsletters sur ce lien.
Et la 3ème vidéo d'anthropologie du père Jean-Baptiste Bienvenu est ici ; elle traite du sujet difficile de l'existence du mal. Si Dieu existe, pourquoi le mal est-il aussi présent sur la terre ?

Avec le Père Damien de Molokaï

Puisque Damien ne peut sortir, c’est son provincial qui décide de venir lui rendre visite en octobre 1873. Mais, par peur de la contagion, le capitaine du navire refuse de le laisser descendre à terre. Quand Damien s’approche en barque, on lui signifie la même interdiction : défense de monter à bord. Se produit alors une scène inédite : debout dans sa barque, le Père Damien se confesse à haute voix à son provincial, penché vers lui depuis le bastingage. La confession a lieu en latin afin que personne ne comprenne.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« En dehors du dimanche, il y en a un bon nombre qui vient régulièrement à la messe et au chapelet du soir pendant tous les jours de la semaine. Bon nombre aussi communie tous les dimanches. Outre les consolations que le cœur du prêtre trouve dans l’église, il y a beaucoup de bien à faire dans les visites à domicile, en allant d’une cabane à l’autre presque toutes remplies de pauvres malheureux qui ne peuvent guère se traîner, ayant souvent pieds et mains mangés par cette affreuse maladie, condamnés à respirer un air infect ; ordinairement, ils écoutent avec attention la parole de salut qu’on leur distribue à chacun selon ses dispositions » (extrait d’une lettre au supérieur général, août 1873).

Le mot du Padre

De quoi Dieu nous sauve-t-il ? « De la mort et du péché », nous enseigne notre foi chrétienne. Cette réponse est juste mais cependant partielle. Dieu veut encore plus de choses pour chacun d’entre nous : nous réintroduire dans notre vocation la plus profonde, nous permettre d’accomplir ce que nous sommes, faire de nous des hommes profondément heureux. Le choix du père Damien répond à cette logique : dans un lieu sans espérance et sans joie, il apporte son enthousiasme et le désir que possède Dieu de communiquer sa grâce aux cœurs qui le souhaitent. Les lépreux de Molokaï ont droit eux-aussi au bonheur et à l’amour compatissant de Dieu.
Abbé Pierre Amar
padreblog-favicon