Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°11
ties-rademacher-zB3yn0P_Z1Y-unsplash

Samedi de la 1ère semaine de Carême

Chers amis,

Vous étiez nombreux hier soir pour le deuxième live de Carême avec le Père Jean-Baptiste Siboulet. Ce live est un rendez-vous que nous vous donnons chaque vendredi soir à 20h30 sur notre chaîne Youtube.

La photo que vous voyez ci-dessus ressemble à la vue que le Père Damien devait avoir en débarquant à Hawaï ! Ces îles sublimes seront le lieu de sa sanctification au service des plus fragiles. Nous vous laissons découvrir le récit de son arrivée dans la rubrique "Avec le Père Damien de Molokai".

Que le Seigneur vous illumine et vous fortifie !

Avec le Père Damien de Molokaï

Quand le Père Damien débarque à Hawaï, la situation politique et religieuse locale est quelque peu confuse. Une monarchie indigène un peu fantoche règne sur cet archipel qui fait surtout l’objet d’importantes querelles d’influence entre les différentes puissances coloniales. De nombreux missionnaires, catholiques et protestants, rivalisent d’ardeur pour évangéliser ce territoire plus connu depuis la seconde guerre mondiale et notamment l’attaque surprise sur Pearl-Harbour. Les pères de Picpus y sont installés depuis 1827 ; grâce à leurs efforts, églises et écoles ouvrent peu à peu dans ce territoire morcelé en douze îles dominées par de hauts pitons rocheux. Avec son éternel printemps, Hawaï possède aussi un climat bien différent des froides contrées occidentales de Belgique. Mais Damien prend à peine le temps de s’acclimater ; deux mois après son arrivée, il est ordonné prêtre dans la cathédrale d’Honolulu et se voit affecté au district de Puna. Il y restera huit années.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Me voilà, chers parents, missionnaire dans un pays corrompu, hérétique, idolâtre. Qu’elles sont grandes mes obligations ! Qu’immense doit être mon zèle d’apôtre ! Quelle pureté de conduite, quelle droiture de jugement, quelle prudence ne me faut-il pas désormais ! Priez jour et nuit pour moi ; faites prier autour de vous ; car si Dieu me retirait sa grâce, je serais vite plongé dans la même boue du vice, d’où je veux retirer les autres » (extrait d’une lettre de saint Damien à ses parents).

Le mot du Padre

« La vie est un combat, accepte-le », nous disait Mère Teresa. Le carême est l’occasion pour nous de redécouvrir cette réalité éprouvante mais indissociable de la vie chrétienne : le combat spirituel. La vie chrétienne est en effet une lutte permanente contre ce qui défigure le visage de Dieu en nous. Comme le dit le pape François, « cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie ». Quand, soutenus par la grâce de Dieu, nous parvenons à faire reculer le péché, nous faisons l’expérience de la victoire du Christ sur le mal. Au gré de nos efforts de conversion, puissions-nous avoir chacun de plus en plus une tête de vainqueur !
Père Jean-Baptiste Siboulet
padreblog-favicon