Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°15
Mercredi 2

Mercredi de la 2ème semaine de Carême

Bonjour à tous,

C'est sur cette belle photo d'un rayon de soleil dans l'abbaye bénédictine de Saint-Wandrille (Seine-Maritime) que nous nous retrouvons. Prions pour que ce Carême permette au Seigneur de venir éclairer nos ténèbres et visiter tous les lieux un peu obscurs de nos vies !

Avec le Père Damien de Molokaï

Durant son séjour dans le district de Kohala, le Père Damien se fait bâtisseur : en quelques années, pas moins de neuf églises vont sortir de terre. Il montre l’exemple et porte souvent lui-même les matériaux que d’autres peinent à soulever. Son courage de jeune prêtre (il n’a que trente ans), suscite l’admiration et fédère les énergies. En bon missionnaire, Damien sait aussi qu’il faut instruire et éduquer, car la foi et la raison ne s’opposent pas. Il entreprend donc également la construction d’écoles, aidé en cela par le gouvernement d’Hawaï qui a décidé de rémunérer tous les maîtres d’école, y compris ceux des écoles catholiques. C’est dans ces écoles qu’il donne des leçons de catéchisme.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Il n’y a jamais eu de chapelle en cet endroit. Tout ce que j'exigeai d’eux [les nouveaux baptisés, ndlr] en reconnaissance de la grâce que Dieu leur fit ce jour-là, ce fut de bâtir une petite chapelle (…) Comme quelques-uns d'entre eux sont scieurs de bois, ils allèrent à la montagne et coupèrent de très beaux arbres pour bâtir, non pas une espèce de cabane, comme sont presque toutes nos chapelles canaques, mais une chapelle entièrement en bois scié de leurs propres mains (…) Si je peux obtenir que quelque généreux Américain me procure les fenêtres, nous aurons là une belle petite chapelle au milieu d’une chrétienté florissante. J’en bénis Dieu de tout mon coeur » (extrait d’une lettre à ses parents).

Le mot du Padre

Notre imaginaire est habité par des souvenirs d'églises. Faisons mémoire de ces lieux qui furent pour nous témoins de notre rencontre avec le Dieu Très-Haut. La vieille église où j'ai reçu pour la première fois la sainte communion, celle où j'ai fait l'expérience d'une beauté saisissante, à l'occasion d'un pèlerinage, celle devant laquelle je passe tous les jours et qui me rappelle la présence de Dieu. De l'abbaye du Mont-Saint-Michel à la cathédrale Notre-Dame de Paris, pourquoi des générations de moines et d'artisans ont-ils pris la peine d'élever si haut voutes, tours et flèches ? Parce qu'à leurs yeux, il n'y avait pas d'œuvre plus importante et plus noble que la prière, où Dieu lui-même se fait l'hôte de nos âmes. Nous n'avons pas trop d'un Carême pour remettre la prière à la place qui lui revient !
Père Grégoire Sabatié-Garat
padreblog-favicon