Carême 2021 avec Padreblog / Lettre n°1
great-post-4036798_1920

Mercredi des Cendres

Bonjour à tous !

Avec d'autres, vous avez décidé de vivre ces 40 jours du Carême 2021 en décidant d'entrer dans une démarche de jeûne, de prière et de partage. Soyez les bienvenus ! Vous pouvez bien sûr encore en parler autour de vous ; tout au long de ces semaines on peut toujours s'inscrire... un peu comme les ouvriers de la 11ème heure.

Nous allons nous porter dans la prière et nous soutenir les uns les autres, à l'école de saint Damien de Molokaï. Cette lettre quotidienne sera notre lien, avec l'enseignement vidéo du lundi et le live du vendredi. Pour en tirer profit, nous vous proposons de choisir par avance un moment de la journée où vous serez disponible intérieurement pour lire cette lettre au calme.

Afin de se soutenir mutuellement, vous pouvez nous partager un témoignage ou une intention de prière en écrivant à l'adresse careme@padreblog.fr

Bon chemin de Carême à tous !

Avec le Père Damien de Molokaï

Entre Malines et Louvain, en Belgique, se trouve le petit village de Tremelo : on peut encore y visiter la maison natale de Jozef de Veuster. Le futur Père Damien est le septième d’une famille de huit enfants. Mais sa jeune soeur, Marie-Mélanie, meurt à l’âge de 4 ans. Jozef sera donc le cadet de la famille, le petit « Jef ». Ses parents sont des fermiers aisés, profondément croyants. Le dimanche, jour du Seigneur, on observe le repos dominical, on va à la messe dans l’église située à trois kilomètres de la maison et on assiste également aux vêpres. Chaque jour, on dit le benedicite. Le soir, à la mauvaise saison, on lit des vies de saints en vieux flamand. On observe scrupuleusement les jours de jeûne. En mai, on récite le chapelet et les litanies de la Vierge Marie. Chaque lundi, les mendiants sont les bienvenus pour être nourris et accueillis. Ce climat chrétien sera particulièrement porteur pour que résonne l’appel de Dieu : sur les sept enfants Veuster, quatre rentreront dans les ordres.

[Extrait de "Mon Carême avec saint Damien de Molokaï" de la revue Parole et prière, mensuel pour prier, adorer, célébrer - www.paroleetpriere.fr].

La Parole du jour

« Et maintenant, oracle du Seigneur, revenez à moi de tout votre cœur dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour » (Joël 2, 12-13)

Le mot du Padre

Jeûner ? Cela nous arrive tellement souvent... sans même que nous nous en rendions compte ! Par exemple, lorsque nous petit-déjeunons "sur le pouce" pour courir au travail, lorsque nous sautons le déjeuner par manque de temps, ou bien que nous dînons rapidement.
En ce mercredi des Cendres, premier jour du Carême, nous allons vivre cette démarche volontairement avec tous les chrétiens du monde puisque le Mercredi des Cendres est, avec le Vendredi saint, un jour de jeûne "officiel".
Nous prenons donc par exemple une collation le matin, un vrai repas à midi et une collation le soir. Le matin, ce peut être par exemple du café ou du thé, avec du pain et 1 fruit. Le soir, une soupe, du pain et 1 fruit/1 compote. Vous verrez : cela coûte seulement pour la gourmandise, pas tellement pour la faim. Bien sûr, toute la journée, boire (de l'eau !) à volonté.

Et n'oublions pas la messe des Cendres dans notre paroisse !
Abbé Pierre Amar
padreblog-favicon